Burkina Faso: Un peu de feuilles mortes pour redonner vie à la terre (Vidéo)

Tani Lankoandé ne peut s’empêcher d’afficher un sourire quand elle parcourt son champ à maturité. C’est presque inespéré de produire autant de sorgho, de nimbé et d’arachides sur cette terre aussi dégradée, à Sagadou dans l’une des régions les plus hostiles du Burkina Faso, l’Est du pays. Les récoltes s’annoncent bonnes. Mais cette prouesse, Tani Lankoandé la doit à son imagination créative d’où est sortie la technique des feuilles mortes pour régénérer le sol et amortir les effets néfastes des changements climatiques.

Lire la suite…

(1062)