Transformer le niébé en café

Du niébé ''brut"...

Du niébé  »brut »…

Assane Gueye, chargé de programmes de AGRECOL Afrique, a présenté à la foire de l’innovation paysanne en Afrique de l’OUEST (FIPAO),qui se tient du 15 au 16 mai 2015 au SIAO, une de leurs innovations alimentaires. Il s’agit du café de Niébé. Lire la suite…

(1099)

Goutte à goutte enfouie : optimiser l’utilisation de l’eau

crédits photos : Assane Ouédraogo

crédits photos : Assane Ouédraogo

Investissements physiques et financiers colossaux, temps d’arrosage important, difficulté à mobiliser l’eau… Lassé par cet ensemble de difficultés, Alassane Fall, un producteur de mangues, a mis au point un système d’arrosage «goutte à goutte », plus rationnel en termes d’efforts et de gestion de l’eau.  Lire la suite…

(1142)

« Malgzanga » un produit efficace contre le choléra de la volaille

crédits photos : M. Ouédraogo

crédits photos : M. Ouédraogo

A la Foire de l’Innovation Paysanne en Afrique de l’Ouest (FIPAO), l’un des stands les plus visités est celui de l’Association pour le Développement Economique et social du village de Koala, au Burkina. Des visiteurs attirés par « Malgzanga », un produit développé par l’association qui permet de lutter contre le choléra de la volaille. Lire la suite…

(942)

Charrue motorisée : Labourer un hectare en seulement 2 heures

Charrue motorisée 2La Foire de l’Innovation Paysanne pour l’Afrique de l’Ouest (FIPAO) a ouvert ses portes ce vendredi 15 mai 2015 dans l’enceinte du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO). Prévue pour 48 heures, celle-ci s’affiche comme étant un cadre de promotion et de valorisation des produits à caractère innovateur. Plusieurs pays sont au rendez-vous et il y a une multiplicité de produits à découvrir. Parmi ceux-ci, un a le plus attiré notre attention : il s’agit de la charrue motorisée qui offre de nombreux avantages à en croire son concepteur. Lire la suite…

(1497)

Du fumier composté pour booster la production du coton biologique

_MG_3107-2Dans le village de BATIA, localité située au nord du Bénin, à proximité de la réserve de la Pendjari, est née la technique de fertilisation du cotonnier à 5 tonnes / ha. Boni Adama, une productrice de ce village nous parle de cette technique qui a changé sa vie.
Lire la suite…

(869)

FIPAO 2015 : Un cadre pour promouvoir les innovations paysannes

Une vue des participants à la cérémonie d’ouverture de la Foire de l’innovation paysanne en Afrique de l’Ouest

Une vue des participants à la cérémonie d’ouverture de la Foire de l’innovation paysanne en Afrique de l’Ouest

La Foire de l’innovation paysanne en Afrique de l’Ouest (FIPAO) a ouvert ses portes ce vendredi 15 mai 2015 à Ouagadougou. C’est un cadre qui permettra aux paysans de 8 pays ouest africains à savoir le Benin, le Sénégal, le Mali, le Togo, le Cameroun, le Niger, le Ghana et le Burkina Faso d’exposer leurs innovations. Placée sous le parrainage du ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques, de l’assainissement et de la sécurité alimentaire, la foire se tiendra du 15 au 16 mai 2015.
Lire la suite…

(747)

Sénégal : Associer le manguier au « Nguiguiss » pour une meilleure croissance

La mangue. Ce fruit très prisé au Sénégal et en Afrique de l’Ouest contribue à la sécurité alimentaire et constitue une source importante de revenue pour les producteurs. Seulement, il est de plus en plus difficile de planter des manguiers dans les régions du Sahel où des sécheresses récurrentes sont observées. Mais c’est sans compter avec l’ingéniosité des paysans de Keur Ndiogou Ndiaye une localité située à une centaine de kilomètres de Dakar, la capitale du Sénégal. Pour accroitre les chances de survie de leurs manguiers, les paysans les associent à un arbuste localement appelé Nguiguis, de son nom scientifique « Pilostigma reticulatum ». « L’idée est née car nous étions épuisé du manque d’eau dans notre zone », confie Cheikh Babou, l’un des paysans innovateurs. Découvrez plus sur cette innovation dans ce film de 15 minutes.

(809)

Mali : La couveuse en banco améliore les revenues des paysans (video)

S’inspirant d’une couveuse en bois qu’il a hérité de son père, Nouhoun Traoré met en place une couveuse en banco, beaucoup plus grande. D’une capacité de 400 à 500 œufs, la couveuse en banco lui permet d’avoir plus de pintadeaux. Construite avec des matériaux locaux, facile a construire par le paysan lui-même et nécessite peu d’investissement, la couveuse en banco séduit de nombreux paysans qui s’en sont très vite appropriée. En plus, le paysan a aussi la flexibilité de construire sa couveuse selon la capacité qu’il souhaite. Découvrez l’histoire de Nouhoun Traoré et de son innovation à travers ce film de 13 minutes.

(2538)

Promouvoir l’agriculture écologique, un challenge à relever

 

Des agriculteurs et chercheurs des cinq continents se sont penchés, du 12 au 14 mai à Ouagadougou, sur les stratégies agricoles adaptées aux changements climatiques sous la houlette du réseau Promotion de l’innovation locale en agriculture écologique (Prolinnova) et l’organisation Promouvoir l’expérimentation et l’innovation paysannes au Sahel (Profeis).

Lire la suite…

(399)

Burkina Faso: Un peu de feuilles mortes pour redonner vie à la terre (Vidéo)

Tani Lankoandé ne peut s’empêcher d’afficher un sourire quand elle parcourt son champ à maturité. C’est presque inespéré de produire autant de sorgho, de nimbé et d’arachides sur cette terre aussi dégradée, à Sagadou dans l’une des régions les plus hostiles du Burkina Faso, l’Est du pays. Les récoltes s’annoncent bonnes. Mais cette prouesse, Tani Lankoandé la doit à son imagination créative d’où est sortie la technique des feuilles mortes pour régénérer le sol et amortir les effets néfastes des changements climatiques.

Lire la suite…

(1060)

1 2